Compte Rendu – L’Ortie dans tous ses états – 8 novembre 13

Le sens de l'humus

«  Elle brûle et n’est pas du poivre, elle cuit mais ce n’est pas le feu, elle pique et ce n’est pas le serpent. »
 

Une soixantaine de personnes se sont déplacée
Orties pour obtenir la réponse à cette devinette et suivre la soirée intégralement consacrée à cette plante magique remplie de vertus.
 
Le Sens de l’Humus a encore une fois brillé par la qualité et la générosité de ses apéros-grignotages (ici ou ) en proposant aux participants une belle table emplie de préparations à base d’Urtica Dioica.
Au menu, le pesto de Christophe, la mousse et le tsatsiki de Lino et la terrine de Vincent ont enchanté les papilles des plus sceptiques. En effet, mixée ou cuite, elle ne pique plus.
Peu avares de partage, nous levons ici le secret de ces recettes..
 
Cette belle réception digne d’un ambassadeur en accueillait bien un en son sein, en la personne de Bernard Bertrand, à qui l’on peut dédier sans aucun doute ce titre…

View original post 1 191 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s