Revue de presse N°1 Septembre/Octobre

 

Après l’enchaînement d’ouragans dans les Caraïbes de la fin de l’été, ces premiers mois de rentrée nous ont enthousiasmés de bonnes nouvelles face aux diverses menaces environementales.

Puisque :
Nous avons découvert que nous pouvions désormais devenir citoyen d’un continent de plastique : http://www.ladbible.com/trashisles/welcome

Que la fin du monde tel que nous le connaissons aura lieu entre 2020 et 2030, écrit et confirmé par Yves Cochet lors de la conférence Futurs Pluriels à Sciences Po :  http://www.liberation.fr/auteur/3674-yves-cochet

Que l’humanité n’a que trois ans pour sauvegarder le climat terrestre et que les 90 entreprises responsables du réchauffement climatique auraient peut-être un mot à dire à ce sujet : https://reporterre.net/L-avertissement-des-scientifiques-sur-le-climat-dans-trois-ans-il-sera-trop
https://reporterre.net/90-entreprises-sont-responsables-de-50-du-rechauffement-climatique

Qu’en trente ans, 80% des insectes ont disparu d’Europe : http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2017/10/18/en-trente-ans-pres-de-80-des-insectes-auraient-disparu-en-europe_5202939_1652692.html?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1508351416
L’étude (en anglais) :  http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0185809

Une éclaircie toutefois : Philippe Descola a débuté la rentrée au Collège de France par un colloque de rentrée répondant à l’ambition de faire entrer la Nature en politique.
On y  parle de nature et de racisme, de droit environnemental, d’esprit dans le non-humain :
http://www.college-de-france.fr/site/colloque-2017/Faire-entrer-la-nature-en-politique-Philippe-Descola-colloque-de-rentree-2017.htm

Gauthier Roussilhe réalise un documentaire interactif pour soulever la question de l’éthique dans le design :
http://ethicsfordesign.com/fr/lecteur?lang=fr

Présenté par Max Molon lors du Design Fiction Club, le collectif Decolonising Design revendique une approche décoloniale, féministe, queer de la pratique du design, où on peut trouver ce passionant article sur l’organisation des colons leur ayant permis de légitimiser le vol des terres des premières Nations: http://www.decolonisingdesign.com/guest-contributions/2017/guest-post-this-was-written-on-stolen-indigenous-land/#author

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s