Archives d’Auteur: DelphineH

L’interstice comme espace de résistance végétale en ville

à imprimer pour les voisins

La Semeuse vous invite jeudi 19 octobre de 19h  à la conférence venant clore la première session de la première résidence d’artiste à la Semeuse !

François Génot, qui depuis dix jours explore les friches d’Aubervilliers et habite le Clos Sauvage exposera son travail aux Laboratoires. L’occasion d’un échange avec Audrey et Myr Muratet, respectivement artiste et botaniste, auteurs du livre Flore des Friches Urbaines (disponible aux éditions Xavier Barral et à la bibliothèque des Laboratoires), ainsi que Pauline Lisowski, commissaire d’exposition.

 

Sites personnels des invités :

http://www.francoisgenot.com/
http://www.myrmuratet.com/
https://www.audreymuratet.com/fr/
http://paulinelisowski.wixsite.com/critiquedart-curator

 

 

Publicités

Jardins ouverts

illustration jardin ouverts

Rendez-vous samedi 30 septembre au 41 rue Lécuyer pour visiter le jardin !

Aubervilliers rénovation urbaine

 

Nous sommes fiers de dévoiler en exclusivité aux lecteurs de ce blog les plans des architectes et urbanistes Albertivillariens pour la rénovation de la ville.

Sur le thème des utopies, trois projets phares ont été retenus :

Notre premier projet souhaite restaurer un quartier à neuf : un immeuble champignon surmonté d’un stade de foot volant et une maison-triangle domineront désormais la skyline de la ville. Tout à côté seront proposées une piscine et une plage  (afin qu’on puisse toujours se baigner si la piscine est cassée) d’ici une dizaine d’années.

Le deuxième, intitulé « La Villa Love » propose, tout en couleurs et douceur, un observatoire des divers éléments de la faune albertivillarienne des prochaines années : dauphins, papillons, poisson-volants…
Sa hauteur remarquable offrira aux habitants une vue imprenable sur les nuages et les étoiles.

Enfin, la maison-Transformers vise à faire d’Aubervilliers l’épicentre national de la French Tech en étant le premier bâtiment entièrement télécommandé au monde. Le hall d’entrée situé dans le pied droit de cet immeuble anthropomorphe offrira un accès public à la terasse panoramique située au niveau du coude.

 

test dutopie

Les architectes ont tenu à tester les utopies urbaines déjà existantes à Aubervilliers.
Ici la Maladrerie soumise à une épreuve d’ergonomie escalade.

Photos : Delphine Hyvrier & les enfants d’Aubervacances