Archives de Catégorie: Vidéo

Vidéo

Un semeur au petits soins

http://www.youtube.com/watch?v=DgYGoMxCjf0

Merci à Célia et Habib pour cette jolie vidéo et leur beau travail sur le jardin.

La Semeuse commence à sortir de l’hiver…

A très vite!

Vidéo

La Semeuse dans l’émission « Garden party » (2012):

La vidéo a été réalisée entre septembre et décembre 2012. Cela donne un aperçu du jardin avant qu’il ne soit transformé.

Des cadeaux pleins d’imagination

La Semeuse analyse et développe des problématiques urbaines, comme le vivre ensemble et l’amélioration du cadre de vie à travers l’écologie urbaine et l’art. Les relations que l’on dégage de nos rapports à notre espace, sont issus de notre histoire personnelle. Toute frustration ou admiration, émane donc de nous mêmes.

La Semeuse souhaite que le rapport de l’Homme avec l’univers anthropisé qu’il s’est crée, soit le moins conflictuel possible et le plus facile à vivre. Pour cela, l’éveil comme la sensibilisation ludique, font partie des axes abordés par le projet.

La cabane est un exercice qui s’apprête à devenir un classique de La Semeuse. Et pour cause, il transforme les enfants en véritables acteurs de leur environnement. Ils peuvent se voir architectes, ils sont conducteurs de travaux, tantôt maîtres d’oeuvre, tantôt usagers. Ils mettent à l’épreuve leur débrouillardise pour la construction, et pour les finitions ils doivent faire appel à leur imagination. Car comme tout le monde sait, une cabane, une vraie, ne se finit jamais.

Pourtant ces temps-ci a trôné l’antithèse du développement de l’imagination. Illustration sur cette vidéo. Où tout est normal… jusqu’à la 26 ». Après avoir listé l’imaginaire d’un enfant, on veut le remplacer par un univers prêt-à-l’emploi. Tout est normal.

Ceci peut être mit en rapport avec le développement urbain. La rénovation constante de la ville que l’on souhaiterai voir finie, mais qui est remise en question chaque jour. La cabane de La Semeuse devient symboliquement la ville inachevée et les friches urbaines seraient l’espace laissée à notre imagination pour en faire son espace à soi, pour le finir.  Il n’y a plus qu’à choisir, un terrain de jeu pré-établi, défini par des règles mécaniques venues des hautes sphères. Ou un espace sans limites et unique, car sorti de cette vaste matière trop souvent oubliée, l’imagination.

Alors La Semeuse espère que les cadeaux étaient surtout bien remplis de rêves fantasques et que vous serez chargés, petits et grands, d’une très grande imagination pour 2014!